Titre Provisoire

07 janvier 2011

Prends ton manteau, on s'en va !

Suitcase_by_j_b0x
Ca y est, nous, Yannibu, Ploquette, Orphée & Raspoutine, avons fait nos valises. Nous changeons de blog.

Pour savoir où nous partons, vous pouvez toujours nous le demander en cliquant sur "contactez l'auteur" dans la rubrique de droite, tout en haut (en dessous de la bannière).

Love sur vous les gens ♥


Posté par Ploquette à 19:37 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


01 janvier 2011

Bonne année

timbre2
Que cette année voie la consécration de vos projets, qu'elle soit emplie de petits bonheurs et de doux moments...

.
Nous vous envoyons, à vous que nous aimons tant, toutes nos pensées positives et nos meilleurs voeux. Un seul mot d'ordre pour 2011 : Santé !

.

.

Posté par Ploquette à 06:47 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 décembre 2010

Livre en service presse

livreFC_2_Il y a des samedi pour lesquels votre boite aux lettres vous fait pousser des cris de vieille LCA (lectrice compulsive anonyme) Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! dans toute la résidence et vous fait gravir les escaliers - sur 3 étages, notez la performance - à toute vitesse.

Et oui, il arrive quand on (genre, moi Ploquette) tient  un blog littéraire de recevoir des "service presse".
Gentiment, les éditions vous envoient gratuitement un livre en espérant que le bloggeur littéraire qui est en vous, souhaitera alors parler du livre sur le blog - que des milliers de fans suivent (ou presque). J'avoue, depuis l'ouverture de mon blog, je ne m'attendais pas à être la cible de tant de SP et autres partenariats... pourtant, à mon grand plaisir !

Quand l'agence de communication qui s'occupe - entre autres - de la sortie de "Bal de Givre à New York" de Fabrice Colin (le 5 janvier), m'a contactée, j'ai juste sauté au plafond puis ai répondu un "oui" posé et calme via mail. Sophie c'est ma grande copine, elle me tutoie, s'adresse à moi par mon petit nom et - heureusement - a très vite pensé à moi en attendant parler du bouquin. Et puis, il faut bien l'avouer, Fabrice Colin c'est quand même mon chouchou : c'est un auteur français qui a plusieurs cordes à son arc. J'ai lu le premier tome jeunesse des "Etranges Soeurs Wilcox" ainsi que "à vos souhaits". (très grand coup de coeur, de la fantasy burlesque énormissime). Il surfe aussi bien sur la SF, que la fantasy sans oublier ses essais en tant que scenariste BD et en tant qu'auteur de pièces radiophoniques.

Alors, imaginez, recevoir un livre gratuit de son chouchou, c'est déjà beaucoup.
Mais encore mieux, ce sont les épreuves non corrigées. Et là, j'ai juste l'impression d'être une très grosse privilégiée (parmi cent autres, mais bon). Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !
Réaction de Yannibu : "épreuves non corrigées", mais attends, ca veut dire que t'es contente de recevoir un bouquin bourré de fautes ?
Mon chéri ne semble donc pas avoir l'âme d'un LCA cachée tout au fond de lui...

Posté par Ploquette à 17:51 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 décembre 2010

La v'là !

neige_2_Et voilà ce matin, Yannibu & Ploquette l'ont trouvée à leur porte. Mais qui ? La neige, voyons !

Alors qu'hier soir, nous nous faisions dévorer par le vent visage, mains et jambes quand nous sommes allés au O Sushi Bar avec nos copinoux (toujours très bon, d'ailleurs (le resto pas les amis)), cette nuit le temps était clément et la neige s'est installée tranquillement. Il ne s'agit que d'un léger tapis et malgré les quelques flocons en journée, elle n'a pas tenue.

Je ne veux pas dire, mais les saisons sont extrêmement bien dans le tempo, l'année dernière les premiers flocons étaient arrivés le 14 décembre. Mais toujours trop tôt par rapport à ce qu'on aimerait... Même scène que l'année dernière, avec le chat. Raspoutine qui trace le 100 mètres pour passer à travers les volets de la porte-fenêtre à peine rabattus et entre les jambes de Yannibu s'est bien fait piéger ce matin. Les quatre fers dans la neige, il ne bougeait plus. Puis, il a soulevé une patte, l'a secouée puis reposée, soulevé une seconde, l'a secouée  puis reposée et ainsi de suite. Après 14 secondes d'affreux combat, il a voulu rentrer.

Et bien sûr, j'y vais de ma petite anecdote : Yannibu est parti en vélo chercher une crème de bon matin (avant le boulot). En arrivant à la résidence, entre neige glissante et portillon verrouillé, Yannibu est concentré et le sachet lui tombe de la main (et pas lui, du vélo) et SPLATCH une voiture passe et écrase allègrement la crème. Ca valait bien la peine d'y aller :D

Sinon on fait des gros bisous tout chauds à tous ceux et celles qui vivent dans les régions où la neige s'abat encore et encore
(et notamment la famille de Ploquette)

Posté par Ploquette à 18:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 décembre 2010

Tant crie-l'on Noël qu'il vient

bluechristmasEt oui, la neige est présente sur le blog !
Parce que "Neige en novembre, Noël en décembre52336231_p, alors je l'ai mise hier... Bien sûr, comme le blog est blanc, la neige se fait plutôt discrète. Heureusement que Norzem était là, sinon j'allais l'oublier ! Pour la bannière, que dire ? J'enlève la végétation et on peut dire qu'elle est valable, non ?

Ici, toujours pas de neige. Et tant mieux !
J'utilise beaucoup ma voiture de Yannibu, pas question que je me tape la neige. Mais en vrai, si, j'aime la neige. En même temps, l'année dernière, nous avions reçu nos premiers flocons le 14 décembre.
Le 1er décembre, j'aime aussi car on commence les calendriers de l'avent ! Cette fois, c'est grâce à Marion que je ne les ai pas oubliés. On a fait super original, on a pris les mêmes que l'an dernier !

J'aimerai bien placer la déco de noël aujourd'hui. Mais clairement, il va falloir attendre ce week-end, pour le faire. Nous sommes cre-vés. Ceci dit, je crois que je vais devoir repartir en pour-parlers avec Yannibu, car il va trouver cela trop tôt. La tradition familiale (de mon côté) est toujours d'actualité : garder la décoration de noël jusqu'au 17 janvier, pour mon anniversaire. Quand j'étais enfant, c'était relativement facile, car nous arrivions tout juste faisions la décoration le 23 voire le 24 décembre. Mais lààààà...
Je viens de remarquer - shame on me - que je ne vous ai même pas montré notre décoration de l'année dernière. Promis, photos à l'appui, je vous montrerai cette année. Nous sommes partis du principe, que nous rajouterions qu'un objet par année à notre décoration.

Sinon, niveau cadeau, OUF, tout est fini.
Yannibu depuis hier et moi... depuis début novembre (soit encore plus tôt que l'année dernière où j'avais tout fini le 23 novembre!). Il a fallu plancher un peu (point évident quand la majorité de ma famille a son anniversaire en octobre), mais avec un peu de réflexion on arrive à quelque chose et on a fait nos "courses" tranquillement.


Posté par Ploquette à 19:01 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,


28 novembre 2010

Lovely Sac

sacAllez, un petit billet très girly.

 

Il y a quelques jours, j’ai (enfin) reçu mon new super sac de-la-mort-qui-tue. Pour une fois, j'ai décidé de ME faire plaisir.
Le terme « LCA » (Lectrice Compulsive Anonyme) en fut le maitre-mot.

 

Et pour cause, j’avais une liste d’exigences de trois mètres de long :
- du velours noir mille raies,
- des fleurs d’obom avec un système ingénieux pour les enlever (en cas de lavage),
- une poche portable,
- une poche zippée,
- un key strap,
- un sac grand pouvant accueillir un gros roman grand format + autres bidules
(c’est à dire, très nombreux. Je suis une fille, quand même),
- un sac très très solide pour être trimballé partout, subir le portage de gros romans notamment.

 

Et tada, une fée aux doigts magiques très à l’écoute l’a créé sur mesure. Je dois dire qu’elle est courageuse car je suis non seulement exigente mais parfois confuse pour m’exprimer. C’est sûr, elle l’a visualisé et lu dans ma tête.



Pics : #01 Un grand ventre ; #02 Un gros livre qui tient à l’horizontal ; #03 … et à la verticale ; #04  Bas de sac très large ; #05 Poche portable ; #06 Poche zippée ; #07 Keystrap mon amour ; #08 Double fermeture ; #09 Système ingénieux des fleurs d’obom ; #10 Avec sa copine la pitite trousse.

sac2_copy  sac3_copy  sac4_copy

sac4b_copy  sac5_copy  sac6_copy

sac7_copy  sac8_copy

sac9_copy  sac10_copy

Posté par Ploquette à 21:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

Nota

.
.

" L'amitié, c'est la rencontre de deux âmes
qui se connaissent bien, qui se comprennent facilement,
s'entraident avec affection, s'excusent volontiers,
se pardonnent au besoin sans rancune,
sans désir de vengeance,
sans que l'âme soit brisée. "

.

.

Posté par Ploquette à 20:36 - Commentaires [4] - Permalien [#]

Nota bene de la note précédente

Tiens, je ne m'attendais pas à ce que mon billet précédent puisse faire des vagues.
Je m'auto censure beaucoup sur ce format d'expression que représente le blog. Cependant,  j'avais envie et le besoin de m'exprimer et je ne vois pas pourquoi je me serai abstenue (et puis quoi, encore ?). A juste titre, je tiens à préciser que c'est mon blog, pas celui de Yannibu. Je rajoute également que ma réaction n'est pas à chaud (cela fait plus d'un an).

La belle vague est née avec Yannibu, qui le soir rentrant, a entamé directement la conversation là-dessus.
Il n'était pas content. Du tout. En même temps, c'est normal, je touche à ses copains (et je le comprends). Il voulait que j'engueule les personnes que je citais. J'ai beau avoir certains traits de personnalité, je sais très bien que la confrontation grandiloquente ne fait certainement pas passer le message que je veux véhiculer. Après avoir expliqué 3 ou 4 fois mon point de vue aux personnes citées, expliquer mon fonctionnement et le détail des démarches ; je ne peux pas faire plus et encore moins obliger les gens à m'écouter.

Les suivantes sont aussi certainement venues, mais n'en ayant pas de retour...
Mais comme on dit, n'en doutant point, je rappelle aux personnes que je suis disponible via mail et téléphone.


Je ne reviendrai pas sur mes propos : j'ai dit non seulement ce que je pensais, mais aussi ce qui s'était passé et les réflexions qui m'ont été faites et m'ont blessée. Je ne vais pas prendre haut et court les personnes qui seraient étonnées/surprises/ne voudraient pas reconnaitre ce que je dis. J'ai beau faire attention à la sensibilité des personnes à qui je m'adresse, à les prendre au mieux, de ne pas les blesser, d'essayer de prendre du recul ou de nuancer leurs propos, il n'en demeure pas moins que parfois, j'aimerai attendre la même chose. On me considère bien souven comme Lin la forte, Lin au  caractère certain, Lin l'honnête, Lin l'indépendante, Lin qui s'assume. Mais la Lin est aussi une personne au même titre que tout le monde et recevoir un peu d'attention ne me ferait point de mal !

Qu'on se le dise, je suis mécontente et aussi très triste. Mais je sais mettre des mots sur un événement, une sensation et un sentiment. Ne serait-ce que par honnêteté envers moi-même. Si on ne prend pas la peine de s'introspecter, où va-t-on ? Mais je tiendrai à préciser que j'ai toujours été honnête envers autrui. Je me suis toujours adressée à la personne concernée : on peut s'exprimer, user de vocabulaire et de moult synonymes et parler longuement afin que la personne en face de nous puisse comprendre ce que nous ressentons. Et "étrangement" j'attends la même chose des gens.

Je suis mécontente et aussi très triste, mais certainementt pas déprimée.
Que nous soyons bien claire, ce que je vis ne m'est franchement pas une partie de plaisir, supporter les réactions de ce genre (pas très constructives) d'autrui, encore moins. Au vu du nombre très important de personnes fréquentées, des claques monumentales prises, des relations solidement ancrées, je ne m'emm*rderai pas pour des broutilles.  Je sais à quoi m'attendre par rapport aux relations, aux fréquentations et aux personnalités rencontrées. J'ai gaspillé suffisamment de temps et d'énergie. Bien que je ne parlerai pas ici, mais mes proches sont au courant, j'ai d'autres (énormes) chats à fouetter.


Et pour finir, je remercie tout le monde qui m'a envoyé de si gentilles paroles et plein de soutien ! Que ce soit via les commentaires, via les mails, via messenger, via billet interposé de blog, via sms et téléphone. Vous m'avez rechauffé le coeur. Je ne vous citerai pas, vous vous reconnaitrez très aisément. Merci, merci, merci & Love sur vous les gens



Posté par Ploquette à 00:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 novembre 2010

Un an de recherches

jobwantedC'est dingue comme le temps passe vite.
J'ai plein de choses à raconter et je ne trouve décidément pas le temps pour m'y atteler.


Cette fois-ci, je vais tenter de faire un rapide tour d'horizon de ma recherche d'emploi. J'espère ne pas être trop longue...
Oui, cela fait plus d'un an que je suis en recherche. C'est beaucoup, non ?
Oui, c'est "beaucoup", c'est ce qu'on me dit souvent. D'ailleurs, on ne me dit ou on ne me fait pas sous-entendre que ça, mais je vous en parlerai plus tard.


Petit point récapitulatif :

¤ En juillet 2009, j'ai été diplômée (en réalité et officiellement en septembre). Je me donc mise à rechercher activement un emploi. J'ai donc été m'inscrire à Pôle Emploi illico où j'ai été reçue par la Conseillère Schit. Je ne l'ai vu qu'une fois (et quelle fois!), sont passés les trois mois où on vous laisse chercher seule. En décembre, j'ai failli zapper mes vacances, pour rencontrer Conseillère Gentille. Et là, à mon plus grand dam, car je voulais rester avec eeeeeelle, elle m'a dirigée vers une agence spécialisée "cadres". Because, je suis, je cite "une jeune diplômée en devenir cadre". Ouais, dans un futur très lointain, dans une autre galaxie.

¤ Avec Pole-Emploi, ce sont enchainées les réunions communes mensuelles : Chaque mois, elle réunissait une équipe de 12 djeun'z avec le même profil que moi : tout juste diplômés, en recherche d'emploi. Ma Conseillère Dansmapochejlaissemamain est une belle saloperie. Je me suis prise le bec dès la première rencontre, puisque j'avais dit que je n'avais pas l'intention d'aller vivre en banlieue parisienne sous prétexte qu'on ne peut bosser à des emplois intéressants dans mon domaine de compétences qu'à la capitale (mais ya pas qu'Paris dans la viiiie). Et par ailleurs, laisser Yannibu continuer sa thèse seul, sur Toulouse. Je rappelle que j'ai été très courtoise mais elle n'a pas supporté mes arguments. Les réunions se sont suivies les unes après les autres sur plusieurs mois. Elle ne connaissait toujours pas nos noms, ne pensait jamais à nous quand paraissait une annonce susceptible de nous correspondre et ne répondait jamais présent à l'appel quand on avait besoin d'elle.

¤ Septembre 2010, pas glop, un an de recherche. Et pour le coup, Pole Emploi Cadres perd le marché des "jeunes diplômés". Bingo ! Il faut sortir tout ce monde des chiffres du chômage : on nous refourgue à des prestataires. Malgré ma non-envie exprimée, elle me fout chez un de ceux-là pour un accompagnement pour tout public. La personne est censée m'aider. Elle m'aura vachement aidé en me demandant de mettre en gras une donnée sur mon CV (CV et lettre de motivation refaits, atelier de simulation d'embauche obligatoire, apprendre à prospecter). Sauf qu'évidemment, j'étais déjà prête et que mon accompagnatrice ne me sert à rien, hormis me dire "c'est très bien, continuez comme ça". Exemple fameux du "vous devez prospecter par téléphone 7 entreprises par semaine" et que je revenais avec des listings hebdomadaire de 50 entreprises... Et oui, je ne veux pas lui faire plaisir en faisant mes devoirs, je bosse pour moi ! Au début, c'est deux RDV de 30 minutes hebdomadaires (ou 1 heure hebdo) puis au fil du temps, les RDV sont plus espacés dans le temps. Une perte de temps et d'energie monstrueuses.



Ce qui m'a été le plus difficile durant cette période : les autres.
J'ai la chance d'avoir le soutien moral et financier de mes parents. J'ai la chance d'avoir un diplôme que j'aime. Et j'aurai aimé avoir la chance de trouver un boulot que j'aime.  Le moral, cela allait. La patience, aussi. Les objectifs étaient bien en tête. OUI, je risquais de mettre du temps à trouver quelque chose. OUI, je savais, mais j'avais la possibilité de le faire (et de ne pas trouver un job alimentaire pour survivre).
Mais DECIDEMENT, Sartre avait bien raison, je le cite "L'enfer, c'est les autres".
Je n'aurai jamais crû que j'aurai à affronter des paroles, des sous-entendus de cette "qualité" ci. Bien que certains proches comprennent (la réalité du marché, mon envie, le statut de chercheur d'emploi pour y être passés), une bonne majorité était juste à baffer :) (Pour citer quelques proches compréhensifs : Cat, Cathy, mes parents, mes frangins, ma famille oncles&grands-mères, Anaëlle, Mel,...)

Attention, ça va dépoter grave, tout le monde va en prendre pour son grade : entre les "t'es en vacances, c'est trop cool" de Fred, frangindeYann ; le "t'as qu'à faire un bébé pendant ce temps-là" mi-figue mi-raisin de l'ex bellemamandeYann ; "Tu devrais prendre le premier boulot que tu trouves, maintenant que tu n'as pas bossé depuis un an" de Julie presquefranginedeYann, "tu ne sais pas chercher" de Gaëlle et autres conneries de comportement (les pires à supporter, plus que les paroles :  et là y a Marie-Isabelle & Julien, Anne,  et toute la smala autour)  à ne pas s'approcher de moi par peur que cela soit contagieux ; que j'aie le statut de pestiférée et PIRE de penser que je suis entretenue par Yannibu avaient tendance à plus que m'horripiler. (je dirai à me mettre dans des états épouvantesques de grosse colère)
Quand on voit dans le regard des gens que nous apprécions ce sentiment de dévaleur, de voir qu'ils ne veulent pas écouter vos objectifs et projets et par-dessus le marché, nous traiter de grosse feignasse qui se laisse vivre, sincèrement ? RAS LE BOL.


Donc non, je ne déprime pas. Oui, j'y crois encore et je vais finir par trouver. Oui, je suis patiente. Non, le boulot ce n'est pas la vie. Oui, je peux exister socialement et être appréciée par ceux que j'aime, sans bosser pour l'instant.

:)

Posté par Ploquette à 12:32 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 novembre 2010

Jouets pour Chat

jouetsAllez, j'ai pris comme copine Tatiana la bonne résolution de continuer mon blog...

Voilà une des raisons principales qui poussait moi, Ploquette, à crier au scandale du bureau occupé.
J'ai confectionné des jouets pour Chat avec de la valériane inside ! La valériane, pour les non-connaisseurs, rend une majorité de chats hystériques et amoureux de la plante (sans les dures conséquences de la drogue).
Cette fournée de coeurs & de poissons rejoindra ce week-end l'association Les Chats Libres de Colomiers pour être vendue lors du marché de noël les 3 et 4 décembre prochain.

Autant vous dire que j'en ai bavé !
C'est ma premier véritable projet couturesque. Cela m'a pris du temps, de l'energie, et c'est très bien. Les piqûres d'aiguille, beaucoup moins. Le temps était un peu compté car la semaine dernière, il n'y en avait même pas 5 exemplaires prêts ! J'ai passé un temps fou dessus (beaucoup plus de raison et qu'une nana qui gère) et je ne suis pas supra satisfaite du résultat. Mais au moins, c'est du solide ! Et j'espère que des félins adopteront ces jouets :)

Comme ils plaisent, je me tâte à en faire quelques uns de plus pour des particuliers et reversés les bénéfices à l'association !


Allez, je suis gentille, je vous montre une floppée de photos à voir ICI.

Posté par Ploquette à 17:40 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,